Les terrasses de culture andines

Pérou Pré-hispanique

Introduction

Les cultures en terrasses sont utilisées depuis des centaines d’années dans les zones montagneuses du monde entier. En Amérique du Sud, elles sont désignées par le terme espagnol : andenes. De toutes les terrasses du monde ce sont celles des Andes du Pérou qui sont les plus étendues et qui ont été construites dans les pentes ayant le plus fort degré d’inclinaison. Les andenes sont «le phénomène archéologique le plus grand de l’hémisphère occidental [continent américain]».(Moseley, 1992).

Les terrasses des sites incas de la cordillère Vilcabamba sont surement parmi les plus impressionnantes des Andes.

En 1982, Masson estime qu’il existe environ 1 million d’hectares de terrasses au Pérou, toutefois des études menées par le gouvernement péruvien en 1996 dans 8 départements démontrent que la moitié des terrasses inventoriées ne sont plus utilisées.

Définition des andenes par Jeronimo Garcia : Modification par l’homme de la topographie des terrains en…

Voir l’article original 1 893 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :