La Route Inca de Xauxa à Pachacamac

Trek cordillères oubliées


La Route Inca de Xauxa à Pachacamac

L’esprit du trek

Cet itinéraire vous emmènera sur l’un des tronçons de chemin inca parmi les plus importants du Tahuantinsuyu. La route inca de Xauxa-Pachacamac connectait le site sacré de Pachacamac à l’Apu Pariacaca puis au centre administratif Hatun Xauxa (actuel Jauja). Elle permettait ainsi à la population de transiter entre les deux plus grands sites religieux du Chinchaysuyu (Ouest du territoire inca) jusqu’à la route inca principale des Andes qui mène à Cusco. Les 223 km de chemins s’étendaient de la côte à travers la vallée de Lurin jusqu’à la région de Huarochiri et à la cordillère Pariacaca. Ils traversent 5 bassins hydrographiques qui s’écoulent vers l’atlantique et le pacifique ainsi que de 6 des 8 étages écologiques du Pérou. Plusieurs explorations nous ont déjà emmenés le long de cette route inca en autonomie ces dernières années, mais c’est la première fois que nous proposons une traversée intégrale avec une logistique complète et une caravane de lamas : l’occasion d’effectuer la traversée dans des conditions confortables ! Nous parcourrons environ 190 km à pied le long de cette superbe route inca qui présente une grande variété de paysages et d’architectures du Qhapac ñan. Les visites qui ponctuent le trajet (sites archéologiques, peintures rupestres, etc.), les paysages variés et l’isolement de la zone assurent une immersion totale.

carte du voyage

Cordillère

Pariacaca

Durée

16 jours (dont 14 jours de marche)

Période

De Mai à Septembre

Accès

Route goudronnée+piste (7h de route)

Les points forts

  • La traversée intégrale de la route inca de Xauxa-Pachacamac avec une caravane de lamas
  • Tous les étages écologiques du versant occidental des Andes (de 4800m à l’océan pacifique)
  • Visites de ruines et sites archéologiques méconnus
  • Des petites villes et villages authentiques tout au long du voyage
  • La traversée d’une cordillère oubliée : isolement garanti !

Difficulté

  • Logements/camps : 3/5
  • Difficulté technique : 2/5
  • Degré d’engagement : 4/5
  • Durée du trek : 5/5

Total : 14/20 – Soutenu

Trek cordillères oubliées

Départ privatif possible dès 4 participants, contactez-nous.

Formule

Logistique complète : portage du matériel avec une caravane de mules, cuisinier, tentes mess, cuisine, tables, chaises, etc.


Départs 2020

Du 6 au 21 Juin 2020 : Tout compris au départ de France avec vol et acclimatation.

Du 5 au 19 Juillet 2020 : Tout compris au départ de France avec vol et acclimatation.

Votre trek en images


Jour par jour

Première Partie : De Jauja à Mesa Redonda – La route de l’Apu Pariacaca

La première partie du parcours est la plus haute et isolée de notre voyage et inclus pour cela un séjour à Jauja pour s’acclimater. Le chemin inca traverse la magnifique vallée du Mantaro avant de couper à travers les hauts plateaux jusqu’à la longue vallée de Cochas. Nous remonterons ensuite la vallée jusqu’à traverser la cordillère Pariacaca et arriver au cœur de la Réserve Nor Yauyos Cochas.

Jour 1 : Lima – Jauja

Départ le matin de Lima. Nous partirons en transport publique via la route centrale des Andes qui longe le chemin de fer le plus haut d’Amérique et franchis le col Ticlio (4800m) avant de redescendre dans la vallée du Mantaro. Arrivée à Jauja transfert à l’hôtel. Visite de la ville et repos l’après-midi. Possibilité de se rendre au couvant de conception pour une visite (optionnel, non inclus, surcout à prévoir). Nuit à Jauja (3381 m).

Temps de transport : environ 7h.

Nuit en hôtel

Diner libre


Jour 2 : Tunanmarca

Pour notre première journée d’acclimatation, nous partirons en randonnée jusqu’au site archéologique de Tunanmarca qui fut la capital de l’ethnie Huancas (ou Xauxa) avant l’arrivée des incas dans la région. Après une longue montée à travers les champs, nous franchirons le mur d’enceinte de Tunanmarca qui se compose de centaines d’édifices circulaires perchées sur une crête. Après la visite, nous reviendrons vers le village où nous prendrons un transport pour Jauja. Fin d’après-midi libre pour découvrir la ville. Nuit à Jauja (3381 m).

11 km

+ 500 m – 500 m

Nuit en Hôtel

Diner libre


Jour 3 : Tarma-Tarmatambo-Jauja

Notre seconde journée d’acclimatation sera dédiée à la découverte des ruines incas de Tarma. Nous le départ de notre randonnée en véhicule le matin. Le chemin inca de Tarmatambo débute en fond de vallée puis gagne les collines situées au-dessus de la ville de Tarma offrant de beaux panoramas. Nous arriverons enfin au hameau de Tarmatambo (3450m) ou se trouvent les reste d’un immense centre administratif inca. Nous prendrons le temps d’explorer les ruines cachées sous le hameau actuel de Tarmatambo. L’après-midi, nous rentrerons à Jauja. Diner et nuit à Jauja (3381 m).

13 km

+450 m -400 m

Nuit en Hôtel

Diner libre

Jour 4 : Xauxa – Hipaspampa

Le matin, nous prendrons un transport pour Sausa (Xauxa), qui fut un grand centre administratif inca, c’est également ici que les conquistadors espagnols fondèrent la première capitale du Pérou avant de la déplacer à Lima. L’inca Huayna Capac fit construire ici un palais avec des figurines en or semblables à celles qu’abritait le Coricancha à Cusco. Malheureusement il reste peu de traces du Xauxa inca et nous verrons seulement l’ushnu ainsi qu’un beau mur inca. Nous observerons également l’une plus ancienne église du Pérou où fut baptisée la fille du conquistador Pizarro, la première métisse du Pérou. Nous débuterons alors notre randonnée en montée et suivrons le chemin inca qui traverse les collines d’où nous aurons une belle vue sur Jauja. Nous redescendrons ensuite vers le pont inca Hatunchaka aujourd’hui détruit, qui permettait aux incas de franchir le fleuve Mantaro. Nous suivrons la voie ferrée afin de franchir le fleuve par le pont Miraflores puis nous nous monterons vers les hauts plateaux et passerons plusieurs petits villages. La vue sur la vallée est imprenable et nous permettra de réaliser de beaux clichés. Nous passerons le hameau d’altitude de Vista Alegre puis entameront la longue montée qui nous mènera jusqu’au col (4300 m). Après avoir admiré la vue sur les cordillères Huaytapallana et Pariacaca, nous descendrons jusqu’à atteindre la Puna (steppe andine) de Hipaspampa.Nuit au Camp Hipaspampa (4080 m).

17 km

+ 1200m  -350m

Jour 5 : Hipaspampa – Yanacancha

Nous traverserons les hauts plateaux à travers l’ichu une herbe piquante omniprésente dans les Andes, le chemin inca se limite ici à une ligne de pierres. Après avoir franchis un col à 4300m qui nous offrira une belle vue sur la cordillère Pariacaca, nous redescendrons dans la combe d’Esperanza, puis nous remonterons vers le col Yanacorral (4350 m). Nous descendrons alors dans la quebrada Yanacancha et entrerons dans la Réserve Nor Yauyos Cochas où nous camperons. Nuit au Camp Yanacancha (4000 m)

15 km

+550 m -400 m

Jour 6 : Tambojasa – Cochas

Nous traverserons la longue vallée de Yanatuto en suivant son immense mur en pierre. Nous pourrons observer des Puya Raimondii, la plus grande plante de la famille des broméliacées, puis nous franchirons une crête avant de retrouver une courte portion de chemin inca impressionnante qui descend dans la vallée de Cochas. Nous remonterons alors le fleuve Cochas en suivant le chemin inca parfois perdu dans les hautes herbes. Après avoir passé la clôture de la coopérative agricole Tupac Amaru, nous observerons les vigognes et nous continuerons jusqu’à Cochas, des fermes d’altitude appartenant à la coopérative. Nous installerons notre camp à proximité. Nuit au camp Cochas (4100 m).

20 km

+ 600 m – 600 m

Jour 7 : Cochas – Col Shacsha – Laguna Escalera

Ce matin, nous retrouverons le chemin inca qui s’élève sur le flanc de la vallée jusqu’à la laguna Acococha. Les lacs et glaciers de la cordillère Pariacaca sont en vue et c’est la fin de l’immense vallée de Cochas. Nous franchirons les montagnes teintées de rouge entre les cerros Huilaquira et Shacucrumi afin de rejoindre le col de Shacsha (4800 m). Si le temps est dégagé nous observerons une dernière fois derrière nous la cordillère Huaytapallana à quelques 100 km, qui fait partie intégrante des légendes locales. Ce col marque également la ligne de démarcation des eaux, à partir d’ici les rivières coulent vers l’océan pacifique. Après le col nous emprunterons un petit sentier de haute montagne qui traverse rochers et éboulis puis nous franchirons le petit col de Portachuelo (4780 m). La longue descente d’Escalerayoc débute, cet immense escalier inca qui fait face à l’Apu Pariacaca, le dieu principal de la région, traverse la montagne pour rejoindre la laguna Escalera plus bas dans la vallée. Nous entrons dans une des zones sacrées du chemin cérémoniel de Xauxa-Pachacamac et dans la partie la plus impressionnante de notre parcours. Au camp, nous ne manquerons pas de découvrir l’un des plus beaux sites de peintures rupestres du Pérou : Cuchimachay. Nuit au Camp Escalera (4450 m).

25 km

+800 m -300m

Jour 8 : Laguna Escalera – Tanta

Ce matin, nous retrouverons le chemin inca qui s’élève sur le flanc de la vallée jusqu’à la laguna Acococha. Les lacs et glaciers de la cordillère Pariacaca sont en vue et c’est la fin de l’immense vallée de Cochas. Nous franchirons les montagnes teintées de rouge entre les cerros Huilaquira et Shacucrumi afin de rejoindre le col de Shacsha (4800 m). Si le temps est dégagé nous observerons une dernière fois derrière nous la cordillère Huaytapallana à quelques 100 km, qui fait partie intégrante des légendes locales. Ce col marque également la ligne de démarcation des eaux, à partir d’ici les rivières coulent vers l’océan pacifique. Après le col nous emprunterons un petit sentier de haute montagne qui traverse rochers et éboulis puis nous franchirons le petit col de Portachuelo (4780 m). La longue descente d’Escalerayoc débute, cet immense escalier inca qui fait face à l’Apu Pariacaca, le dieu principal de la région, traverse la montagne pour rejoindre la laguna Escalera plus bas dans la vallée. Nous entrons dans une des zones sacrées du chemin cérémoniel de Xauxa-Pachacamac et dans la partie la plus impressionnante de notre parcours. Au camp, nous ne manquerons pas de découvrir l’un des plus beaux sites de peintures rupestres du Pérou : Cuchimachay.Nuit au Camp Escalera (4450 m).

18 km

+200 m, – 500 m

Jour 9 : Tanta – Journée de repos

Journée de repos à Tanta durant laquelle nous pourront en apprendre plus sur la vie des habitants, les muletiers et les routes du troc, les lamas, etc. Randonnée optionnelle à la laguna Chuspicocha (4 heures de marche aller-retour) qui nous permettra de découvrir un magnifique lac surplombé par le glacier Jatunpauca. Diner et nuit à Tanta en dortoir dans un hôtel au confort basique (4275 m).

10km

+ 250 m, – 250 m

Jour 10 : Tanta – Quebrada Piticocha

Depuis Tanta nous longerons de nouveau la laguna Paucarcocha durant environ 2 heures avant de rejoindre les restes archéologiques de Pirca Pirca. Nous suivrons la piste qui nous mènera jusqu’au Tambo real, une ancienne auberge du chemin inca. Nous entrerons dans la vallée de Piticocha ou s’étend le lac du même nom avec les glaciers de Pariacaca et Collquepucro en toile fond : l’un des plus beaux panoramas des Andes centrales. Nous installerons notre campement près de la laguna Pariachaca et partirons randonner en aller-retour vers le fond de la vallée qui abrite deux autres lacs nichés au pied des glaciers. Nuit au Camp Pariachaca (4500 m).

19 km

+600 m -300 m

Jour 11 : Quebrada Piticocha – Mesa Redonda

Notre objectif du jour sera de rallier les vallées andines de Huarochiri, nous redescendrons la vallée de Piticocha jusqu’à la piste qui nous mènera sur la route du Col Ocsha (4700 m). Nous franchirons le col d’où nous verrons une dernière fois le Pariacaca puis nous redescendrons vers la vallée de Marga où le vent souffle généralement fort. Nous retrouverons petit à petit la végétation et nous installerons notre camp à Mesa redonda, un plateau qui surplombe la vallée et marque la limite entre la Puna d’altitude et les étages écologiques appelés « Suni » et « Quechua » où nous retrouverons un climat plus doux. Cette journée relativement courte nous laissera un peu de temps de repos au camp.Camp mesa redonda (4100 m).

15 km

+ 500 m -900 m

Seconde partie : De Mesa Redonda à Pachacamac – La traversée de Huarochiri

La seconde partie du trajet nous mènera de la haute vallée du rio Mala, au cœur de la province de Huarochiri, jusqu’à la vallée du rio Lurin et au site archéologique de Pachacamac. Bien que moins haute, cette section n’est pas moins difficile que la précédente : climat chaud et dénivelés importants sont au rendez-vous. Bien que très proche de la capitale, les provinces que nous traverserons sont restées très préservées et authentiques. A la fin du voyage, le chemin inca est impraticable et nous utiliserons un véhicule pour découvrir quelques points intéressants de la vallée de Lurin.

Jour 12 : Mesa Redonda – San Juan de Tantaranche – Huarochiri

Nous continuerons notre descente et atteindrons Tres rios où trois fleuves se rejoignent dans la vallée qui mène à Tantaranche. Nous entrons dans la province de Huarochiri, le climat change et l’on retrouve la chaleur, la végétation, les oiseaux et l’agriculture. Nous entrerons au village de Tantaranche via une jolie portion de chemin inca et ressortirons par un large chemin puis nous suivront la piste qui nous mènera au dessus de San Lorenzo de Quinti et emprunterons le chemin inca qui plonge jusqu’au fond d’une étroite vallée. La vallée désertique profonde constellée de cultures irriguées rappelle les célèbres paysages du canyon de Colca. L’ancien chemin inca est ici peu utilisé et il faut se frayer un passage à travers la végétation avant d’atteindre le rio Mala. La traversée de la rivière se fait en franchisant un tronc d’arbre : le gué le plus impressionnant de notre parcours ! Nous entamerons ensuite la montée très raide jusqu’à Huarochiri. Le chemin inca est ici très impressionnant avec ses belles portions de pavés. Nous arriverons enfin à Huarochiri, un gros bourg où nous nous reposerons après cette étape fatigante. Diner et nuit en hôtel au confort basique à Huarochiri (3150 m).

20 km

+ 600m – 1600 m

 Nuit en hôtel

Jour 13 : Huarochiri – Cerro Campana

Départ tôt le matin pour une étape qui nous nous mènera de nouveau sur les hauts plateaux de la cordillère. Nous débuterons par une montée au-dessus de Huarochiri puis nous franchirons notre dernier haut col (4230m) d’où nous observerons nos derniers glaciers : la cordillère Yauyos (Glaciers de Ticlla, Llongote et Jatunpauca) avant de redescendre vers l’estancia Vigao. Nous franchirons ensuite la rivière et longerons des vallons et plateaux austères constitués de buissons épineux et de rochers et contournerons le cerro Campana. Nous camperons dans un enclos d’altitude situé sur un promontoire qui nous donnera une vue magnifique sur la mer de nuages s’étendant au fond de la vallée de Lurin jusqu’à l’océan pacifique. Nuit au Camp Cerro Campana (4000 m).

18 km

+1300 m – 550 m

Jour 14 : Cerro Campana – Lahuaytambo – Langa

De notre camp nous descendrons vers le village de Lahuaytambo et retrouverons le chemin inca. Nous déjeunerons sur la place du village avant de reprendre la route via une descente nous mènera au fond de la quebrada Tabatbe avant de remonter vers le petit col de Malalancha (3350 m) : le dernier de notre voyage ! Nous arriverons à Langa après une dernière descente sur un joli tronçon de chemin inca. Le village forme un véritable mirador sur la vallée et bénéficie d’un climat agréable. Diner et nuit en hôtel au confort basique à Langa (2850 m).

14 km

 + 400 m – 1200 m

 Repas compris

Nuit en hôtel

Jour 15 : Langa – Orcocoto – Antioquia – Cieneguilla

Ce matin, notre équipe de muletiers nous quittera pour retourner à Tanta et notre matériel sera transporté par la route. Au programme ce jour, la traversée de la vallée de Lurin qui fut occupée par les premières civilisations du pays, puis par les seigneurs Ychsma qui ont construit des centres administratifs et religieux et de nombreuses routes afin de connecter les différentes vallées voisines. Lors de la conquête de la région par l’inca Tupac Yupanqui, les Ychsmas furent intégrés au Tawantinsuyo et les sites et routes furent occupés et modifiés par les incas. Nous emprunterons le magnifique chemin inca qui plonge dans la vallée et nous observerons des constructions incas tout au long de notre route : murs, escaliers, canaux, pavages. Le paysage change encore, nous entrons dans l’étage écologique appelé « Yunga » (terme qui désigne les vallées chaudes), les plantations de fruits et les paysages désertiques sont maintenant omniprésents. Nous arriverons au petit village d’Orcocoto qui forme un mirador sur le fond de la vallée de Lurin, puis nous rejoindrons la piste et notre véhicule. Sur la route nous effectuerons un arrêt à Antioquia, un village aux maisons décorées de fleurs et de colibris. Notre arrêt suivant sera Sisicaya où nous pourrons emprunter un court tronçon de chemin inca côtier. Nous visiterons enfin le site archéologique de Huaycan de Cieneguilla qui fut l’un des plus grands centres administratifs de la vallée, construit par les Ychsma avant d’être occupé par les Incas. Diner et nuit à Cieneguilla (400m).

 12 km

 + 100 m – 1150 m

 Repas compris

Nuit en hôtel

Temps de transport : environ 2h00

Jour 16 : Pachacamac – Lima

Le matin, nous prendrons un véhicule pour nous rendre vers le site archéologique de Pachacamac qui fut le principal sanctuaire de la côte péruvienne durant plus de 1500 ans. Ce véritable lieu de pèlerinage fut le site religieux le plus important de la côte péruvienne et l’un des plus grands (460 hectares). Il était visité par des pèlerins venant de tout le pays pour demander conseils et prédictions à l’oracle de Pachacamac. Les incas l’occupèrent lors de leur conquête de la région et y ajoutèrent des constructions telles que le temple du soleil et l’Acllawasi. Nous marcherons aux abords de l’urbanisation Julio Cesar Tello qui fut construite entre la première et la deuxième muraille de Pachacamac afin de pouvoir franchir la première muraille située hors de l’enceinte moderne du site archéologique. C’est par la route sacrée que nous avons empruntée durant ce voyage que l’inca et les pèlerins se rendaient à Pachacamac pour consulter l’oracle et cette visite conclue notre long périple. Nous effectuerons une visite spéciale et entrerons par la route des pèlerins puis nous visiterons une pyramide à rampe d’époque Ychsma (ces lieux sont normalement fermés au public) nous visiterons ensuite les différentes parties du site archéologique (durée de la visite 3 heures environ). Transfert à Lima et déjeuner dans la meilleure cevicheria (restaurant de poisson et fruits de mer) de la ville. Transfert à l’hôtel. Diner de fin de trek et nuit à Lima

Temps de transport : environ 2h30

Repas compris


Tarifs départ privatif 2020

2400$ / personne au départ de Lima en base 4 participants.

2000$ / personne au départ de Lima en base 6 participants.